Récapitulatif des erreurs les plus commises lors de la rédaction d’un business plan

Voici un récapitulatif des erreurs récurrentes les plus commises lors de la rédaction d’un business plan.

  1. Ne copiez pas à l’aveuglette des exemples de documents déjà créés
    Même si vous envisagez de suivre des exemples de business plans dans votre secteur, ce n’est pas garanti que le document soit bien rédigé. Chaque business plan est unique au même titre que le projet qui lui est associé.
  2. Les créateurs d’entreprise ne développent pas leurs idées en tant que fondateurs ou équipe fondatrice, mais ils mettent souvent l’idée au centre de l’attention. Mais même une bonne idée ne vaut rien sans la présence des bonnes personnes pour la concrétiser. Les compétences et les qualités du ou des créateur(s) sont cruciales.
  3. Les études de marché sont trop brèves
    Vous êtes convaincu de votre produit ? C’est bien, voire mieux, s’il y a des clients potentiels qui s’y intéressent. Faites une petite étude de marché dans le plan d’affaires. Cela vous aide non seulement à montrer que votre idée répond à un besoin du marché, mais vous fournit également des informations précieuses pour le développement de futurs produits.
  4. Ignorer ses concurrents
    Une des pires erreurs commises par toute personne s’apprêtant à créer son entreprise est d’ignorer l’étude de la concurrence et de ne pas l’intégrer dans le plan d’affaires.
  5. Acquisition client : la publicité sera déjà définie
    Lorsque vous créez le plan d’affaires, les premiers clients sont encore loin. C’est pourquoi, dans la section Marketing, vous devez indiquer le plus précisément possible comment vous pouvez atteindre les clients et, surtout, le coût de l’acquisition client.
  6. Le produit est génial – des avantages clients non spécifiques
    Un marketing efficace ne se caractérise pas uniquement par une utilisation efficace des ressources et des coûts les plus bas possibles par nouveau client. Plutôt, il est tourné vers le bénéfice clair pour le client. Ce dernier peut-il reconnaître les avantages de votre offre, les perçoit-il réellement comme des avantages impactant sa décision d’achat ? Souvent, l’avantage client est trop peu spécifique et les nouvelles offres ne connaissent pas un lancement réussi sur le marché.
  7. Planification financière trop optimiste – exigences de capitaux trop faibles
    Même pour les grandes entreprises qui mettent leurs produits sur le marché avec un gros budget publicitaire, la réussite prend souvent plus de temps. En tant qu’entrepreneur, il vous est beaucoup plus difficile de rester sur le marché. Néanmoins, de nombreux entrepreneurs en herbe envisagent une courbe de vente très euphorique et la zone de profit est rapidement atteinte. L’expérience montre qu’il faut compter entre 12 et 18 mois. En conséquence, les besoins en capitaux réels sont souvent plus élevés que prévu au début et des goulots d’étranglement se forment rapidement.
Contenu et structure : qu’est-ce qui fait partie d’un business plan ?
10 raisons : Pourquoi élaborer un plan d’affaires ?