Peut-on ouvrir sa boite lorsque l’on est employé ?

Il est tout à fait possible d’avoir le statut d’autoentrepreneur tout en restant salarié. Devenir entrepreneur et garder son CDI est autorisé en remplissant certaines conditions. Le créateur d’une entreprise en étant salarié est une démarche encouragée par certaines mesures gouvernementales. Toutefois, cette opération est encadrée par certaines restrictions.

Restrictions à respecter lorsqu’on ouvre sa boîte en restant salarié

Les personnes qui envisagent de créer une société alors qu’elles restent salariés ne peuvent pas le faire lorsqu’une clause d’exclusivité est inscrite dans leur contrat de travail. L’entrepreneur est soumis à une obligation de loyauté à son employeur. Ainsi, il est obligé de lui communiquer son intention de créer et respecter les intérêts vis-à-vis de l’employeur. Créer une entreprise tout en étant salarié permet de bénéficier d’une exonération des cotisations sociales durant 12 mois. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions.

Il est interdit aux professionnels rattachés à un ordre comme les notaires ou les avocats d’ouvrir sa boite. Les fonctionnaires ne peuvent également pas créer leurs propres sociétés à cause de la double activité résultant de la création d’entreprise. Les personnes qui souhaitent ouvrir leur compagnie en restant salariés doivent examiner leur contrat de travail. Cette démarche consiste à s’assurer qu’aucune clause n’interdît l’entrepreneur d’accumuler l’activité salariale et son projet de création d’entreprise.

Qui peut devenir entrepreneur et salariés ?

Si le contrat de travail n’apporte aucune précision concernant l’interdiction de créer une entreprise, l’employé peut ouvrir son entreprise. Cette démarche est faisable à condition de ne pas concurrencer son employeur. Certaines règles lient les salariés et l’employeur. C’est le cas de l’obligation de loyauté et la concurrence déloyale ainsi que la clause d’exclusivité. Cette clause interdit un salarié d’exercer une autre activité professionnelle. La clause de non-concurrence ne s’applique pas aux employés qui envisagent de Créer une entreprise. Commencer un projet entrepreneurial en conservant son travail permet au créateur de réduire les risques financiers susceptibles de se produire s’il quitte immédiatement son job.

Quelques alternatives pour créer une entreprise en étant salariés

Quand un créateur d’entreprise ne dispose pas des moyens pour commencer son projet tout en conservant son poste, il existe quelques solutions lui permettant de tenter de Contrôler son destin. Parmi les alternatives disponibles, citons le congé création d’entreprise. Cela permet de réintégrer la société dans le cas où le projet n’a pas eu l’effet escompté. Le créateur salarié peut aussi demander de travailler à temps partiel. Il pourra toujours reprendre le travail à temps plein lorsque son projet n’a pas abouti. La solution la plus drastique risquée consiste à démissionner afin de se lancer pleinement dans le projet entrepreneurial.

Comment créer son entreprise quand on est demandeur d’emploi ?
Créer sa boîte sans perdre ses indemnités chômage