Définir soigneusement les objectifs et le budget

Si vous souhaitez lancer une campagne marketing, vous devez d’abord savoir quels objectifs vous souhaitez atteindre. Quel est le nombre de nouveaux clients à attirer ? Les chiffres de vente devraient-ils augmenter de tel montant ? L’objectif ne peut pas toujours chiffré. En effet, il s’agit parfois de soigner une image écornée auprès des clients, de conquérir un nouveau segment de clientèle ou de lancer un nouveau produit.

La définition des objectifs se fait en plusieurs étapes :

  •  La particularité de l’entreprise. Il est important de noter les caractéristiques qui ont conduit à la création de la société et de la rendre unique : qu’est-ce qui distingue l’entreprise de la concurrence ?
  • Fixer un objectif et lui associer un temps de réalisation. Par exemple: Augmentation des rendements de 10% d’ici la fin de l’année.
  • Définir les objectifs. Cela fait référence à des résultats mesurables et quantifiés qui sont recherchés et aident à atteindre l’objectif. Par exemple, gagnez 200 nouveaux clients ou lancez un nouveau produit pour générer une augmentation de 10% de vos revenus.
  • La planification stratégique. Cela inclut la détermination de toutes les mesures concrètes à prendre pour atteindre les objectifs. Par exemple : Accroître la présence sur les réseaux sociaux afin de pouvoir toucher un public plus large, lancer une campagne d’affichage pour accompagner le lancement sur le marché d’un nouveau produit.

Plus ces étapes sont minutieusement préparées, plus le risque de concevoir une campagne publicitaire n’atteignant pas son public cible est faible. C’est ce qui incombe à l’équipe marketing dans l’’entreprise.
De plus, ce processus permet de découvrir des attentes irréalistes ou trop ambitieuses et de les réviser à temps. Enfin, un message ciblé est créé. Une bonne campagne publicitaire se concentre sur un message principal et n’essaie pas de tout dire en même temps.

Le budget

Définir un budget fait partie des étapes indispensables à l’élaboration d’une campagne publicitaire. Il contient deux variables: le temps d’investissement et l’argent dépensé. En particulier pour les PME, investir du temps pour convaincre les clients des avantages d’un produit, que ce soit oralement ou par courrier électronique, peut être plus efficace, ou lors d’un salon professionnel. Une campagne d’affichage à grande échelle ciblerait moins efficacement les clients.

La composante financière du budget dépend du type d’entreprise et de son environnement :

  • Une entreprise mature opérant sur un marché établi et fixant des objectifs ambitieux consacrera entre 2% et 5% de son chiffre d’affaires annuel à la commercialisation.
  •  Une jeune entreprise qui cherche à se développer fortement ou à entrer sur un nouveau marché investit entre 7% et 10% de son revenu annuel dans ses activités de marketing.

Ce montant comprend les coûts suivants :

  •  Achat d’espaces publicitaires.
  •  Mise en place ou mise à jour de son site web.
  •  Concevoir ou réviser les emballages des produits.
  •  Impression de matériel publicitaire (produits promotionnels avec le logo de l’entreprise, cartes de visite…).
  • Coûts des prestations d’une agence de publicité.
  • Toute perte résultant de promotions ou d’offres de lancement conçues pour accompagner le lancement d’un produit ou pour attirer de nouveaux clients.
  •  Une marge de 10% pour couvrir les dépenses imprévues.

 

Création d’entreprise : exigences légales et formalités