Comment créer son entreprise quand on est demandeur d’emploi ?

Le demandeur d’emploi peut créer son entreprise tout en percevant ses allocations de chômage. Pour aider les personnes au chômage à créer leurs sociétés, il est possible d’obtenir des aides financières. Cette assistance permet aux demandeurs d’emploi de créer leur propre entreprise. Découvrez à travers cet article des explications pour permettre aux chômeurs de Construire son projet.

Phases préparatives du projet

Pour présenter son intention aux investisseurs et futurs collaborateurs, il est vivement recommandé de Savoir valoriser son projet. L’entrepreneur devra dans ce cas mettre en avant des informations concrètes telles que ses motivations, ses objectifs, son niveau d’expérience et l’évolution chiffrée du projet. L’astuce pour diffuser un message ambitieux et sérieux à ses interlocuteurs consiste à soigner la présentation du programme.

La préparation du projet passe également par la définition des questions liées à son entreprise. Les demandeurs d’emploi doivent également passer par la phase de construction du projet. Pour limiter les risques, on doit impérativement Etudier le marché. En exposant ses ambitions aux investisseurs, l’entrepreneur doit préparer un business plan. Ce document contient le CV, les détails du projet ainsi que le dossier financier prévisionnel.

Bien choisir la forme sociale de la compagnie

Le statut juridique le plus avantageux lorsqu’on teste ou qu’on démarre une entreprise est de choisir le statut auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur. En effet, ce statut propose de faciliter les formalités administratives. De plus, les auto-entrepreneurs sont exonérés de TVA. Les contributions fiscales et sociales ne s’appliquent qu’au moment où le Demandeur d’emploi réalise des bénéfices.

En devenant auto-entrepreneur, on a droit à une exonération de cotisation foncière durant les trois ans à partir du début de l’activité. Les entrepreneurs qui souhaitent exercer seuls peuvent choisir l’Entreprise Individuelle (EI). Ce statut nécessite aussi peu de formalités et de charges sociales. Le choix de la forme sociale ne requiert aucun capital minimum. Toutefois, le patrimoine personnel de l’entrepreneur peut être engagé pour rembourser les dettes. Il existe également d’autres statuts juridiques : EURL, SARL, SA…

Les aides que peut obtenir un demandeur d’emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent profiter de leur période de disponibilité pour créer une société dans de bonnes conditions. Les chômeurs qui disposent d’un projet de création d’entreprise peuvent prétendre à certaines aides financières comme l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (Accre), les crédits solidaires, les aides fiscales et les aides financières à la création. Le pôle emploi assiste également les créateurs novices en leur proposant des prestations d’appui et d’accompagnement gratuites. Cet ensemble de prestations spécifiques s’adresse aux demandeurs d’emploi qui envisagent de créer ou reprendre une entreprise.

Changer de métier : pensez à la franchise !
Créer sa boîte sans perdre ses indemnités chômage