Création d’entreprise : créer un bon business plan

Création d'entreprise

Pour créer une entreprise, élaborer un business plan constitue un passage obligé. Pour obtenir des financements externes et faire mûrir son projet, ce document est d’ailleurs indispensable. Il constitue un outil de présentation servant à définir la stratégie de l’entrepreneur pour matérialiser son projet et aboutir à ses objectifs. Sur le fond et sur la forme, le business plan doit en conséquence être parfait. Afin de créer un business plan solide, il faut donc faire preuve de rigueur et de méthodologie.

Un business plan, c’est quoi ?

Utilisé pour convaincre les parties prenantes sur la viabilité du projet porté par le promoteur, le business plan ou plan d’affaires est un document écrit qui expose les éléments à mettre en œuvre, les contraintes, et les risques pour atteindre l’objectif de l’entreprise. Par ailleurs, il va servir comme document de base pour vérifier que l’idée initiale a été respectée, tout en l’adaptant en fonction des besoins économiques, une fois que le projet est entré dans sa phase pratique. Autrement dit, il va permettre la compréhension de la formation de l’idée de projet, la planification des opérations de lancement et la détermination des moyens à mobiliser afin d’atteindre les objectifs établis.

Une vision synthétique du projet d’entreprise est donnée par le business plan. De ce fait, il forme un support de présentation réservé aux futurs collaborateurs, partenaires, investisseurs, fournisseurs, et réseaux professionnels. Les compétences du créateur d’entreprise, de ses associés et de son équipe sont ainsi évaluées à travers les informations fournies par le business plan. Pour trouver plus d’informations, allez sur www.creer-mon-business-plan.fr

Pourquoi créer un business plan ?

Étant un document-clé dont les visées sont multiples, le business plan est généralement un document de 30 à 40 pages qui permet aux porteurs du projet de démontrer le bien-fondé et la pertinence économique de son projet afin de convaincre les différents partenaires financiers. Par conséquent, des éléments économiques et financiers crédibles et solides doivent être détaillés afin d’attirer l’attention des investisseurs potentiels. Puis, face aux collaborateurs et autres parties prenantes, il va constituer une base de travail lorsque le chef d’entreprise va exposer oralement les stratégies.

D’autre part, le plan d’affaires réunit tous les aspects concrets de la création ou de la reprise d’une entreprise après les démarches de choix du statut juridique, de définition du cadre de l’activité et d’étude de marché. Il s’agit ici de structurer son projet en répondant à toutes les questions primordiales à anticiper. Par ailleurs, il constitue une assurance contre les mauvaises surprises lors de la phase de lancement du projet et permet de baliser le chemin de l’entrepreneur.

Bref, faire un business plan permet d’exposer le projet pour les quêtes de financement, d’évaluer la cohérence du projet et confirmer sa rentabilité économique ainsi que de guider le promoteur et ses collaborateurs durant les premiers mois d’activité.

Les différentes parties d’un business plan

Le business plan doit comprendre des parties présentant des idées avec des illustrations hiérarchisées, concrètes et cohérentes. Constitué d’une partie rédigée et d’une partie financière, le contenu et le format du business plan sont établis en fonction des objectifs et des intervenants. Pour répondre à la question comment faire un business plan, il n’y a pas de modèle universel, car chaque projet étant unique.

Toutefois, il faut intégrer dans le document un certain nombre d’éléments et de chapitres. Ainsi, quelques grandes thématiques sont à insérer dans le document. D’abord, la première partie d’un business plan doit comporter la présentation de l’idée de projet, l’offre, les cibles marketing, le positionnement commercial et la stratégie commerciale. Ensuite, il convient d’exposer le type de structure qui va être créé, c’est-à-dire son statut juridique, son actionnariat, selon qu’il s’agit d’une création en indépendant ou en franchisé, le lieu d’implantation et son environnement concurrentiel. Puis, la partie la plus importante également concerne le prévisionnel financier avec les besoins humains et matériels pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Quelles sont les démarches pour créer sa franchise ?
Expertise comptable : engager les services d’un cabinet